couv un avion sans elle

 

J’ai recensé dans ce cahier tous les indices, toutes les pistes, toutes les hypothèses. Dix-huit ans d’enquête. Tout est consigné dans cette centaine de pages. Si vous les avez lues avec attention, vous en savez maintenant autant que moi. Peut-être serez-vous plus perspicaces ? Peut-être suivrez-vous une direction que j’ai négligée ? Peut-être trouverez-vous la clé, s’il en existe une ? Peut-être…
Pourquoi pas ?
Pour moi, c’est terminé.
Dire que je n’ai ni regrets ni remords serait exagéré, mais j’ai fait du mieux que je pouvais.

 

*

Vous penserez sans doute que c’est une bien étrange entrée en matière pour présenter ma première chronique, si tant est qu’elle en soit une. Disons que cet extrait est une manière comme une autre de regarder par le trou de la serrure de cette formidable histoire de famille, pleine de rebondissements, ceci jusqu’à la dernière page. Comment dire sans dévoiler... là est la question.

 

📌J’ai lu, j’écris, je dis…

Oui, j’ai aimé ce livre. J’ai découvert un auteur, une écriture, ce qui est sûr, c’est que je vais continuer à suivre la route et les mots de Michel Bussi.

Comment ne pas s’attacher aux personnages et cette belle intrigue ?

Emilie, non, Lyse-Rose, en fait, un peu des deux avec Lylie. Petite « libellule » de trois mois, tombée du ciel et seule rescapée lors d’un crash d’avion sur le Mont Terrible en 1980, reçoit pour ses 18 ans un énigmatique cahier qui va être l’objet de multiples questions.

Marc Vitral, son frère, est le lien central entre les familles Vitral et Carville qui se disputent la petite Lylie depuis l’accident, bien que la justice ait tranché en faveur des Vitral.À la demande de la richissime Madame Carville, apparaît le plus gentleman arnaqueur au grand cœur des détectives, le bien nommé Crédule Grand-Duc.

Pendant dix-huit longues années, Grand-Duc va mener son enquête, afin de découvrir la véritable identité de Lylie. Il nous fait voyager de Turquie à Paris en passant par le Jura à la limite de la Suisse.

C’est par son précieux carnet de notes que Marc, Lylie, sans oublier l’attachante Malvina à « l’humour thérapeutique », pourront remonter le temps pour mieux construire leur avenir à tous.

 1rouge

michel-blog

Michel Bussi, professeur à l'université de Rouen, a notamment publié aux Presses de la Cité - Nymphéas noirs, polar français le plus primé en 2011 (Prix Polar méditerranéen, prix Polar Michel Lebrun de la 25e heure du Livre du Mans, prix des lecteurs du Festival Polar de Cognac, Grand Prix Gustave Flaubert, prix Goutte de Sang d'encre de Vienne).

Un avion sans elle a reçu le prix Maison de la Presse en 2012, ainsi que le Prix du Roman populaire. Il s'est déjà vendu à plus de 550 000 exemplaires en France, il est actuellement traduit en une vingtaine de langues et les droits ont été vendus pour le cinéma.

Il est aussi l'auteur, toujours aux Presses de la Cité, de Ne lâche pas ma main (2013), N'oublier jamais (2014) et Gravé dans le sable (2014).


Post-Scriptum :

Un_avion_sans_elle2

 

 

Ce livre est sorti aux Editions Presses de la Cité,

 

presses-de-la-cite logo

 

& aux Editions Pocket